Maigret

Nom : Maigret
Prénom : Jules
Profession : Commissaire de police
Corpulence : Embonpoint
Signes distinctifs : son chapeau style « Borsalino », son pardessus, sa pipe

Tout le monde reconnaît cette description du célèbre personnage de Georges Simenon créé dans les années 1930. Mais d’où lui est venue l’inspiration ? D’abord de par ses amis policiers et de par son père.

« Mais chez Simenon, aucun personnage ne se construit à partir d’une seule pâte humaine. S’il y a un apport liégeois dans la stature de Maigret, il provient d’abord du père de Simenon. »

« Mon père, confesse Simenon, aimait tout le monde et il aimait tout.[…] Voilà pourquoi quand j’ai voulu créer un personnage sympathique, comprenant tout, j’y ai mis, malgré moi, un certain nombre de traits de mon père. »

(Citations reprises du livre La Belgique de Simenon. 101 scènes d’enquêtes de Michel Carly et Christian Libens paru aux éditions Weyrich en 2016)

Ce gentil policier, tentant de cerner à la fois le profil de la victime ainsi que les motivations de l’assassin, inspire le cinéma et pour incarner le commissaire, on retiendra le nom de ce grand acteur français-Jean Gabin-dans les années 1950-1960. Mais, c’est surtout la télévision qui popularise Jules Maigret grâce à l’interprétation magistrale de Bruno Crémer dans la série « Maigret » pendant près de 10 ans diffusée dans les années 1990-2000.

Romans célèbres mettant en scène des aventures de Maigret :

Le pendu de Saint-Pholien, 1931

L’Affaire Saint-Fiacre, 1932

Maigret chez le ministre, 1955

Maigret et le corps sans tête, 1955

Maigret tend un piège, 1955