Hergé et Tintin

Hergé, de son vrai nom Georges Remi, invente ses premières histoires dans ses cahiers d’écolier mais, néanmoins, n’apprécie pas les cours de dessin dispensés à l’école. Enfant, il n’aurait jamais imaginé devenir dessinateur. Et pourtant ! C’est sous son crayon que Tintin est né.

L’inspiration du personnage de Tintin lui est venue d’un héros de ses premiers dessins publiés dans la revue « Le boy-scout belge » : Totor. Du moins, Hergé, grand amateur de scoutisme, considère Totor comme un ancêtre de Tintin.

Les premières aventures de Tintin paraissent dans la presse pour un journal qui s’intitule « Le petit vingtième », supplément pour la jeunesse du quotidien « Le vingtième siècle ».

Pour ses albums de bande dessinée, Hergé travaille en studio entouré de différents collaborateurs qui élaborent des décors dans lesquels évoluent Tintin, Milou, le capitaine Haddock et les autres avec la plus grande véracité.

Après avoir créé diverses œuvres originales : « Les aventures de Tintin », « Quick et Flupke », « Jo, Zette, et Jocko », Georges Remi, dit Hergé, tire sa révérence en 1983 des suites d’une leucémie.

J’ai choisi pour illustrer mon article, une interview sympathique d’Hergé dans laquelle il relate son parcours, la naissance de Tintin, ses liens avec les enfants, et il explique comment les albums de Tintin sont adaptés à l’étranger.

Note : Deux scénarios originaux de Tintin et Milou ont été inventés pour le cinéma : « Tintin et le mystère de La Toison d’or » (1961) et « Tintin et les oranges bleues » (1964). Ces histoires conservent l’ambiance des albums de Tintin. Les acteurs sont très ressemblants physiquement et ils ont su capter l’esprit des leurs personnages afin de les rendre plus réels que sur le papier. Ces aventures font partie de ces films à voir au moins une fois dans sa vie.

En 1962, interview d’Hergé pour l’émission “Premier Plan”